Circuit patrimoine de la bastide à Rébénacq en Vallée d’Ossau
Distance : 2.2 km
Durée : 1h
Niveau : Très facile
Dénivelé : 60 D+
à pied
Itinéraire

Circuit patrimoine de la bastide à Rébénacq en Vallée d’Ossau

Le parcours alterne vues de nature et plongée dans l’histoire. Il conduit à évoquer la création de bourgs
dans le Sud-Ouest lors de l’essor économique des XIIe -XIIIe siècles. Ces fondations se poursuivent au XIVe :
Rébénacq est l’une des dernières bastides d’Aquitaine.

Distance : 2.2 km
Durée : 1h
Niveau : Très facile
Dénivelé : 60 D+
à pied
REBENACQ
Boucle
A la campagne
Trait

Le parcours alterne vues de nature et plongée dans l’histoire. Il conduit à évoquer la création de bourgs
dans le Sud-Ouest lors de l’essor économique des XIIe -XIIIe siècles. Ces fondations se poursuivent au XIVe :
Rébénacq est l’une des dernières bastides d’Aquitaine.

Itinéraire détaillé

CarteListe

REBENACQ

Depuis Pau, direction Saragosse. A Gan, prendre la D934 n direction de Laruns. A 7 km, tourner à gauche vers le centre de Rébénacq. Se garer place de l'église.

Point de départ

1

Place de l'église - Place de la Haute Bielle

Prendre à gauche en regardant la mairie, s’engager dans larue à droite au fond de la place; après le virage, façade avecencadrement 1631.1 À découvrir près du lavoir : la pompe à manivelle, le «travail»pour ferrer les bœufs et la bascule de pesage. Installé en hauteur,le coeur de la bastide était entouré de trois ruisseaux.2 Faire le tour de la place de la Bielle. Ses dimensions et cellesdes propriétés avec leurs jardins datent de 1347. Les linteaux deporte suivent l’évolution des techniques décoratives de 1600 à1900.3 En bas de la place, le chemin de Ménard aboutit à la routede Laruns. Un passage herbeux fait rejoindre la rivière, gagner laroute longeant la berge. Ce quartier dit « la Garenne » est uneextension du village, antérieure au XIXe siècle.4 Plus loin dans l’herbe, la petite fontaine «dou Cassou» (duchêne) fournit une eau ferrugineuse. En contre-haut, l’habitationde la famille Palisses qui exploitait une scierie à marbre et unemarbrerie. Le débit du Néez a été utilisé très tôt : la charteprévoyait un moulin et un foulon (pour feutrer la laine). Après laRévolution, Rébénacq a compté jusqu’à 7 moulins.Revenir sur vos pas et prendre la première à droite.5 Revenir route de Laruns, laisser à gauche la passerelle, allerau terrain de foot : c’était à l’origine une terre communale, sansdoute pour faire paître les animaux de la communauté. Aprèsle stade, rejoindre l’escalier en pierres sur la gauche qui montejusqu’à la route. Là, prendre à droite.

2

Place Haute Bielle - Place de l'église

6 Comme autour de « la Bielle », des tisserands habitaientaux XVIIIe-XIXe siècles ce quartier dit «Haute Bielle». Noterle linteau de porte en réemploi (disposé à l’envers). Après lepremier virage, prendre à gauche et passer le terrain de boules.Suivre à droite le chemin caillouteux. À l’angle de l’immeuble, ildescend jusqu’à un sentier herbeux. Tourner à droite, franchir lapasserelle et rejoindre une large impasse que l’on remonte. Enhaut, tourner à gauche pour atteindre l’actuelle route de Nay, ladescendre sur 100 m.7 On croise d’abord l’ancienne route pour Bruges,abandonnée au profit de la D 936, tracée vers 1780 par d’Étigny.Prendre la route suivante à droite, elle mène au chemin de «LasBignes» (vignes seigneuriales) et menait au château, détruit àla Révolution.8 Vers le groupe scolaire, belle vue sur l’église et la Bielle.9 Panorama sur les crêtes de Lazerque et, en se retournant,vers le Moulle de Jaut. A l’ouest, un château a été édifié enhauteur vers 1775 par le négociant J.B. Bitaubé ; il est inscrit auxMonuments Historiques ainsi que ses jardins. Au croisement,descendre à gauche la rue Dous Marrous. Place de l’église, la poste était le presbytère avant 1907 (croixet encadrement de porte soigné). L’église a été reconstruite etagrandie à compter de 1874. Elle comporte des vitraux ducélèbre atelier Mauméjean, des chapiteaux sculptés, ainsi qu’untableau «Baptême du Christ» copie d’un Murillo.

Télécharger